Flemalle

Faire passer les jeunes du « cri » à la « revendication »…

Tel est le projet du Centre Jeunes de Flémalle !

 

À Flémalle, le Centre de Jeunes a la chance de pouvoir travailler en réel partenariat avec les autorités Communales. Ce "pacte" associatif/Politique est jugé sain par la Maison des Jeunes. Il repose sur un respect institutionnel mutuel basé sur un rapport de confiance, et non sur un rapport de force, ni d'instrumentalisation. Dès lors, dans le cadre de la campagne C.J.A., la Maison de Jeunes n'aurait eu aucun mal à rencontrer les élus politiques, et à se mettre d'accord sur les axes à inscrire dans une politique de jeunesse communale, en vue d’aboutir à la signature de la charte.

Mais l’équipe éducative voit SURTOUT dans cette campagne l'occasion de pouvoir donner la parole aux jeunes de façon constructive, avec un outil qui donnera du crédit à ce qu'ils ont à faire entendre. La MJ a, dès lors, conçu une démarche particulière d’éveil à la citoyenneté, à partir de la campagne, qui correspond pleinement à ses missions. Une démarche qui permettra, sans nul doute, aussi aux jeunes d’évoluer dans leur perception de l’action politique, singulièrement au plan communal.

Ce projet est donc bien à la croisée de plusieurs préoccupations. Il revêt la forme d'un projet institutionnel, destiné à avoir un réel impact sur les orientations communales en matière de politique de la jeunesse, tout en reposant sur de réels besoins des jeunes, qui auront été identifiés et exprimés. Sur cette base, des demandes concrètes seront, petit à petit, élaborées et formulées auprès du pouvoir communal. Une belle occasion, saisie par le C.J., pour faire passer les jeunes associés, du cri à la revendication.

Cette démarche qui va s’étaler sur un an, qui visera à récolter la parole des jeunes, bien au-delà du cercle de la MJ, nous est apparue fort originale! C’est pourquoi nous avons jugé utile d’en faire une description assez précise sur le site de C.J.A.

Un beau projet qui pourrait donner des idées à d’autres !

N’hésiter pas d’ailleurs à nous faire part de l’évolution de la campagne dans votre commune. Quand vous le souhaitez, nous ne manquerons d’y faire échos sur ce site !

 

L'objectif général de la démarche est de définir avec divers acteurs, dont des jeunes de l’entité, des axes de travail, des positionnements, en matière jeunesse, sur lesquels la Commune pourra s’engager à mettre en œuvre des concrétisations sur la durée de la législature. Le CJ trouvera là une belle occasion de mettre en œuvre très concrètement sa mission d’éveil à la citoyenneté.

Au-delà de la concertation basique, prévue dans le cadre de la campagne, entre C.J., autorités communales et FMJ, d’autres acteurs seront mobilisés. La concertation sera élargie à d’autres organisations et services de jeunesse. Et, plus encore, la démarche de Flémalle visera à donner la parole à des jeunes, issus de divers milieux et quartiers de la commune, non forcément engagés dans une organisation de jeunesse.

Le projet visera à développer, chez les jeunes, des capacités d’action citoyenne. Ils seront amenés à construire une parole collective à partir de besoins, d’envies, au départ, personnels. Ceci les aidera, notamment, à mieux connaitre les rouages communaux et à construire des revendications collectives, réalistes et priorisées.

Au plan des méthodes, le projet visera à construire, avec les jeunes, une capsule vidéo, qui servira de moyen d’interpellation des autorités communales. Ils maîtriseront donc, petit à petit, l'outil audio visuel afin de capter des prises de vue pertinentes et en rapport avec l'objet. Ils pourront participer au montage de la capsule vidéo, construire son scénario. Cet outil vidéo servira de base à l’interpellation des autorités communales. C’est sur cette base que sera impulsée la réelle négociation des futurs contenus de la charte, entre autorités communales, associations de jeunesse et jeunes eux-mêmes.

Sur le plan personnel, les jeunes qui s’impliqueront dans la démarche auront ainsi une occasion forte de se mettre en projet avec tous les jeunes qui fréquentent le CCJ, et d’aller à la rencontre d’autres jeunes extérieurs à la MJ, qui ne font pas spécialement partie de "leur" groupe de référence. Sur cette base, ils pourront porter positivement des revendications en vue de devenir des agents de changement sur leur lieu de vie.


Avant de se lancer dans cette aventure, le CJ s’est assuré de la faisabilité du projet.

Une rencontre a déjà eu lieu entre la coordinatrice du CCJ, l'Echevin de la Jeunesse, la Bourgmestre et le chef de service de l'Echevinat de la Jeunesse. L'objet de la campagne "Commune jeunes admis" a été expliqué. Les craintes respectives ont ainsi pu être balisées, les perspectives et idées ont pu être confrontées, avec pour perspective commune de donner un porte-voix constructif et efficace aux jeunes de Flémalle. Les étapes du projet et sa planification ont pu être précisées.

Le Collège des Bourgmestre et Echevins s’est ensuite positionné, en juin dernier, favorablement face à cette démarche de concertation et de consultation des jeunes, assez originale.

Initiée au printemps dernier, cette initiative, qui prévoit plusieurs allers et retours, débats et confrontations entre jeunes et élus locaux, devrait aboutir en septembre 2014. Une charte CJA sera alors co-signée par les divers partenaires qui se seront associés à la démarche. Quels en seront les contenus ? Ceux-ci seront mis en évidence, au fil du projet, par les acteurs locaux, en fonction des besoins prioritaires qui seront mis en évidence pour la jeunesse flémalloise.

 

Cette démarche spécifique est assez révélatrice du type de processus que nous voulons impulser via notre campagne Commune Jeunes Admis.

Les diverses négociations actuellement engagées sur de nombreux territoires communaux, en Wallonie et à Bruxelles, en témoignent : ce qui au moins aussi important que le résultat (signature d’une charte communale), dans le cadre de cette campagne, c’est le chemin parcouru ensemble, entre autorités communales et acteurs du secteur de la jeunesse. Ce dialogue mérite d’être renforcé et valorisé. Il peut incontestablement contribuer à réconcilier des publics jeunes avec la « politique », mais il peut aussi concrètement aboutir à donner de nouvelles impulsions et orientations aux politiques communales, en matière de jeunesse !

 

 

--------------------------------------------

 

Voici le flyers réalisé pour consulter les jeunes de la localité.

 

Commune jeunes admis RECTO 

Commune jeunes admis VERSO